Marc Sergeant se réjouit de la montée en puissance de son coureur avant les Ardennaises.