C’est la fin heureuse d’un mauvais feuilleton de série B. Contrôlé postif au clenbutérol suite à un contrôle antidopage inopiné (le 23 août, au lendemain de l’Open de Chine), l’Allemand Dimitrij Ovtcharov a été blanchi hier par sa fédération nationale. "Je suis soulagé, confia le joueur de 22 ans. Je vais à nouveau pouvoir assouvir ma grande passion : jouer au ping !" L’ancien joueur de la Villette Charleroi, médaillé d’argent dans l’épreuve par équipes des derniers Mondiaux, avait expliqué qu’il avait été victime d’une contamination alimentaire (la même argumentation que celle d’Alberto Contador). Ce verdict ne risque toutefois pas, selon l’expert allemand du dopage Werner Franke, de faire jurisprudence.