Le chiffre 13 a semble-t-il porté malheur au "Sprint d'O r" que la RTBF ne décernera pas cette année après l'avoir fait ces douze dernières saisons. De Johan Museeuw, premier lauréat en 1995 (mais également à trois autres reprises), à Tom Boonen, consacré consécutivement ces trois dernières années, un jury d'anciens champions, placé sous la présidence d'Eddy Merckx, avait désigné à chaque fois le "meilleur coureur belge de l'année". Ce ne sera pas le cas cette fois. "Il nous a semblé, qu'il n'y a pas de raison de fêter le cyclisme cette année", explique Michel Lecomte, le patron de la rédaction sportive de la chaîne publique.