Plus de 500 manchots trouvés morts sur des plages du Brésil

AFP Publié le - Mis à jour le

Plus de cinq cents manchots ont été trouvés morts sur des plages de l'Etat du Rio Grande do sul (extrême sud du Brésil) et les vétérinaires enquêtaient sur les causes de ces morts mystérieuses, a indiqué vendredi le Centre d'études côtières et marines (Ceclimar).

Les 512 oiseaux marins ont échoué sur le littoral entre les villes de Tramandai et Cidreira, à une centaine de km de Porto Alegre, la capitale régionale. Les vétérinaires ont recueilli une trentaine d'animaux qui seront analysés à l'Université de Porto Alegre et les résultats devraient être connus d'ici à un mois.

Les responsables du Ceclimar ont déclaré au site G1 de Globo que les vétérinaires étaient intrigués par la grande quantité de manchots trouvés morts alors qu'ils semblent bien alimentés, pas exténués et ne sont ni blessés ni englués de pétrole. Ces manchots de Magellan (Spheniscus magellanicus) qui se reproduisent en larges colonies en Patagonie, au sud de l’Argentine et du Chili, quittent ces régions et migrent vers le nord entre mars et septembre pour suivre les bancs de poissons. A cette époque, ils passent régulièrement par le littoral du Rio Grande do sul pour aller jusqu'à Sao Paulo (sud-est).

Publicité clickBoxBanner