Des chercheurs belges identifient un ensemble de gènes uniquement présents chez l’être humain. Ceux-ci contrôlent des étapes clé du développement du cerveau et pourraient en réguler la taille.