"Qui a tué mon père" est le nouveau livre d’Edouard Louis. L’auteur d’"En finir avec Eddy Bellegueule" accuse les responsables politiques de la déchéance physique de son père. Un livre bref, 85 pages, très fort, mêlant réflexions théoriques et écriture littéraire.