Politique Des dizaines d’artistes ont lancé un appel avant les prochaines élections européennes.

En marge d’une réunion de plusieurs ministres de la Culture, vendredi à Chaillot, à Paris, un appel a été lancé avant les prochaines élections européennes par des dizaines d’artistes. Parmi eux, Keren Ann, Lucas Belvaux, Peter Brook, Jean-Claude Carrière, Boris Charmatz, Stijn Coninx, Luc Dardenne, Dominique A, Pascal Dusapin, Yves Duteil, Thomas Dutronc, Stephen Frears, Costa Gavras, Michel Jonasz, La Grande Sophie, Maxime Le Forestier, Radu Mihaileanu, Benoît Peeters, Jordi Savall, Vokler Schlöndorff, Jaco Van Dormael. Extraits.

"Si beaucoup de nos concitoyens ne croient plus à l’idée européenne, nous sommes convaincus que le renouveau et l’espoir passent notamment par la culture et la création. La culture, dans toute sa diversité, c’est ce qui nous réunit. C’est sans doute notre spécificité et assurément notre bien commun. Elle contribue à façonner et à construire cette Europe, consolide son identité et alimente son dynamisme économique. Depuis des siècles, notre continent est une terre de création, où prospèrent la créativité, la diversité, et l’originalité. Mais aujourd’hui, le doute est permis : tout est-il fait pour que l’Europe reste cette terre de liberté et de vitalité de la création ? La crise économique, politique et morale que nous traversons menace l’ambition culturelle de notre continent. Dans trop de pays, la culture a été l’une des premières victimes des restrictions budgétaires. Or, artistes et créateurs apportent une contribution fondamentale aux valeurs des sociétés européennes ainsi qu’à leur économie. La culture représente une part importante de la richesse européenne et crée des emplois; elle est une source de cohésion pour nos sociétés et est à même de construire l’identité européenne. La prise de risques, l’engagement et la liberté du geste artistique doivent être soutenus et encouragés. Nous attendons que tout soit mis en œuvre pour que notre continent reste une terre d’accueil pour la création et la prise de risque; pour ce faire, les créateurs doivent pouvoir continuer à bénéficier d’un haut niveau de protection de leurs droits."