19 février 1961 : je suis né à Mons, à la clinique Saint-Georges. Ma mère a une santé fragile et l’hiver est particulièrement rude. On m’a dit que ça n’a pas été facile et qu’on a envisagé le pire : ce sera soit la mère, soit l’enfant. Ce sera les deux, mais bon : bonjour le comité d’accueil !

1er septembre 1973 : j’entre en secondaire à l’Athénée Royal de Mons. Durant la formation des classes, je me retrouve par hasard à côté d’un garçon pour qui on a inventé la blondeur. Il a de grands yeux malicieux. Il s’appelle Jean-Pascal et à deux, nous ne serons plus jamais seuls.

5 juin 1984 : je prépare mes examens en communication à l’UCL, on m’appelle pour un remplacement aux programmes télé de "Télé Moustique". Je ne quitterai plus la rédaction (mais j’ai passé mes examens en deuxième session et je les ai réussis !).

12 février 1987 : le jour le plus gracieux de ma vie. Dans un café gay du centre de Bruxelles. J’ai l’habitude de dire que je n’ai pas rencontré Serge mais que je l’ai reconnu. Le pire, c’est que c’est vrai

5 janvier 1998 : mon premier billet d’humeur chez Jean-Pierre Hautier sur Bruxelles Capitale. C’est pas terrible (un sujet sur les soldes), le deuxième est mieux, et à partir du troisième les auditeurs accrochent. Enfin, je crois

26 avril 2000 : mon premier spectacle - "Un homard ? Où ça ?" - est joué au théâtre de la Toison d’Or. Dans le rôle vedette, Nathalie Uffner, à la mise en scène, Laurence Bibot, autant dire Sarah Bernhardt et Bob Wilson. Que du people en or massif !