«Une femme musicienne, compositrice, donne naissance

à un projet. Des artistes traduisent, incarnent, matérialisent son imaginaire.» À la source, donc, Patricia Hontoir. À l'arrivée, une Babel où se mêlent toutes les disciplines, tous les langages de l'art, et une foule de personnalités: Shaula Cambazzu à la chorégraphie, Séverine Matteuzzi à la mise en scène, Sachiko Yoshida au piano, Irvine Arditi ou Michaël Wolteche au violon, Laurence Vielle à la voix et au travail du texte, Jacques-Yves Le Docte à la bande son, Michel Suppes à la scénographie, Colette Huchard aux costumes, Vincent Lemaître aux lumières, Baudouin de Jaer en conseiller musical...

Ni début ni fin mais «une histoire ordinaire faite d'émotions, d'états, d'errances», le cadre-labyrinthe d'une existence, des contraintes patiemment accumulées qui soudain, d'une torsion, volent en éclats. « Songe! est un conte d'aujourd'hui retraçant le cheminement d'une vie dans l'espace d'un jour.» En trois tableaux, trois instants, trois passages, avec en scène trois présences: deux musiciens, une danseuse. Des voix mêlées, un possible équilibre, un monde qui s'étend «en couches lisses et rugueuses». On pressent là du fragile et de l'éternel, du mystère et des transparences.

Bruxelles, chapelle des Brigittines, du 19 février au 1er mars. Tél. 02.506.43.00.

© La Libre Belgique 2003