La société de transactions financières Swift va installer son deuxième centre opérationnel global (OPC) en Suisse, pour assurer le maintien en Europe de messages bancaires intra-européens, selon l'édition de samedi du quotidien helvétique "Le Temps". Le choix du site n'est pas encore déterminé, précise le journal. Ce nouveau centre permettra à Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunications) de traiter ou stocker les messages internes à la zone économique européenne ou suisse uniquement dans ses deux OPC européens, souligne le journal. L'investissement de Swift est estimé à environ 150 millions d'euros et le nouveau centre opérationnel doit être inauguré fin 2009, selon "Le Temps". Basée à Bruxelles, Swift est une coopérative créée en 1973. Elle appartient à près de 8 000 institutions financières réparties à travers plus de 200 pays. Swift avait été épinglée en 2006 par l'Union européenne pour avoir transmis illégalement depuis le 11 septembre 2001 des données bancaires à l'administration américaine. Pour ses opérations informatiques, Swift a un serveur aux Pays-Bas et, par sécurité, un "serveur jumeau" aux Etats-Unis. (Belga)