A l’Open d’Australie, le Suisse se retrouve entouré de joueurs qui, sur le papier du moins, lui sont inférieurs.