Après l’Ateca, qui a cumulé tous les superlatifs dans la presse spécialisée, voici l’Arona qui a elle aussi pas mal d’arguments.