(Suite de la chronique précédente après le 44e coup noir) 45. Ta6+ Rb7 46. Ta5 Fe4 47. Ta4 Tg2 48. Ta2 Rb6 La Td1 ne peut quitter la première traverse sous peine du mat et il n'est pas question d'abandonner la colonne -a- non plus. Le plan de gain consiste donc simplement à transférer le Roi vers e2. 49. Td6+ Rb5 Le soixantième coup approche avec lui la phase K. O. où les protagonistes ne reçoivent plus que 30 secondes par coup joué. Judith en profite donc pour louvoyer un peu, histoire de gagner un peu de temps. 50. Td1 Ff3 51. Tf1 Rc5 52. Ta7 Fe4 53. Tc1 Rb6 54. Ta2 Tg3 55. Tf1 Fg7 56. Rc1 Tg2 57. Rb1 Td2 58. Rc1 Th2 59. Rb1 Fc3 60. Td1 Ff3 61. Tf1 Rc5 62. Ta7 Fe4 63. Tc1 Rd4 Revenant enfin aux choses sérieuses. 64. Td7+ Re3 65. Te7 Th6 Voici une méthode aussi méthodique qu'instructive : 65... Th5 (vers a5 et a1) 66. Ta7 Td5 67. Tf1 Rd2 68. Ta2 Fd4 69. Tc1 (sur 69. Tf8 également 69... Tf5 !! ) 69... Tc5 70. Tf1 Tf5 !! (et surtout pas 70... Fxc2+ ?? 71. Txc2+ Txc2 72. Td1+ !! Rc3 73. Td3+ !! Rxd3 Pat ! ) 71. Tc1 (71. Txf5 Fxf5 72. Ta8 Fxc2+ 73. Ra2 Rc1 74. Tc8 Fc3 gagne) 71... Tf3 (menace Txb3) 72. Tb2 Fxb2 73. Rxb2 Tc3 etc. 66. Ta7 Fd2 Pour chasser cette Tour de la première traverse. 67. Tg1 Rf2 68. Td1 Re2 69. Tg1 Fe3 70. Te7 Th4 Mission accomplie. La fin paraît proche... . 71. Tg8 Fd4 72. Ra2 Rd2 73. Td7 Fxc2 Menace Fb1+ ! 74. Th8 !? Un dernier essai qui réussira presque 74... Txh8 Dommage ! Il y avait un joli mat via 74... Rc1 !! 75. Tc7 (75. Txh4 Fb1#) 75... Fc3 ! 76. Txc3 Txh8 ! 75. Txd4+ Fd3 76. Txb4 Comme mentionné plus haut, la fin de partie avec Tour et Fou contre Tour devrait normalement aboutir à la nullité. Or le Roi blanc est ici tellement mal mis que même le pion de plus en b3 ne peut le sauver. 76... Rc3 Le verdict des tables : c'est mat en 21 coups ! 77. Ta4 Th2+ ? Une faute qui gâche tout ! La bonne approche commençait par 77... Tb8 78. Ta3 (78. b4 Fc4+ 79. Ra3 Te8 suivi de Te2-a2) 78... Tb4 79. Ra1 Fc2 etc. 78. Ra3 Tb2 79. Tg4 ? Il rend le compliment. Il y avait deux façons d'annuler : La première via 79. Ta7 Txb3+ 80. Ra4 Tb4+ 81. Ra5 Tb5+ 82. Ra6 !! etc. Et l'autre un peu plus magique : 79. Tb4 !! Tb1 80. Ra2 Rxb4 Pat !! 79... Txb3+ 80. Ra4 Cette position se retrouve dans « l'Analyse » de Philidor publiée en 1749. Le gain ne prend que 15 coups, mais réclame la plus haute précision. 80... Tb1 80... Tb6 ? 81. Tg5 !! conduirait à l'étude de Szen, ainsi nommée en souvenir du joueur hongrois (1805-1857) qui avait découvert cette forteresse et donc démontré la nullité, près d'un siècle après l'ouvrage de Philidor. Elle permet aussi de comprendre le plan de gain, car avec leur Tour sur f4, au lieu de g4, les Blancs n'auraient pu accéder à la cinquième rangée, la case f5 étant surveillée par le Fou... 81. Ra5 Tb5+ 82. Ra4 Tf5 83. Tg3 Ceci aurait dû perdre immédiatement. ?Voici la meilleure défense, accompagnée de la solution : 83. Ra3 Tf1 84. Tg2 Tb1 ! Un coup d'attente pour forcer la Tg2 à se déplacer. 85. Th2 Ff1 ! (Maintenant qu'il n'y a pas d'échec. Judith le trouvera au 107e coup ! ) 86. Tf2 Fc4 87. Tf3+ Fd3 88. Tf2 Voici la Tour sur la colonne -f-. La défense de Szen n'est plus à craindre et donc : 88... Tb3+ 89. Ra2 (89. Ra4 Tb6) 89... Tb5 90. Ra1 Te5 91. Tg2 Te1+ 92. Ra2 Fc4+ 93. Ra3 Ta1+ 94. Ta2 Txa2# 83... Tf4+ Ici encore il suffisait d'amener la Tour blanche sur une case moins favorable : 83... Th5 84. Te3 (84. Tf3 Th6) 84... Th4+ (84... Th6 ?? 85. Te5 Szen ! ) 85. Ra3 (85. Ra5 Th6) 85... Th8 84. Ra3 Tf1 85. Tg2 Th1 86. Tb2 Ta1+ Surtout pas 86... Fc4 ?? à cause de 87. Tb3+ !! 87. Ta2 Tb1 88. Tg2 Tb3+ 89. Ra4 Tb4+ 90. Ra3 Tb6 91. Tg4 Ta6+ 92. Ta4 Tb6 93. Tg4 Tb7 94. Th4 Tb1 95. Th2 Tb6 96. Th4 Ff1 97. Tg4 Tb5 98. Tg3+ Fd3 99. Tg4 Tb1 100. Tg2 Tb3+ 101. Ra4 Tb5 102. Tg4 Tf5 103. Ra3 Tf1 104. Tg2 Tb1 105. Th2 Ff5 106. Tg2 Fd3 107. Th2 Ff1 Enfin ! 108. Tf2 Fc4 109. Tf3+ Fd3 110. Tf2 Tb3+ 111. Ra2 Tb6 112. Ra1 Tg6 Et Dominguez déposa les armes !

Les deux premières parties du tie-break, jouées sur une cadence plus rapide, 25 minutes + 10 secondes, ne réussirent pas à départager ces deux champions qui remportèrent chacun une victoire De même pour les deux suivantes disputées avec 10 minutes + encore 10 secondes par coup joué Mais Judith parvint à s’adjuger les blitz (5 minutes + 3 secondes) sur le score de 1.5 à 0.5 (4.5-3.5)

Au tour précédent elle avait déjà éliminé le premier Élo de l’épreuve, Sergueï Karjakin.

Grand Maître International.