Environnement. Le phénomène est provoqué par un organisme unicellulaire microscopique, qui relâche une neurotoxine puissante.