Placé dans une position bien inconfortable, Hans Van Alphen est contraint - par les circonstances - de disputer, ces samedi et dimanche, le décathlon de Dilbeek. "Il y a bien longtemps que je ne m’étais plus inscrit dans une épreuve de moindre envergure", explique celui qui restera comme le premier Belge à avoir franchi les 8 000 points, en 2007, et qui compte aujourd’hui sept décathlons au-delà de ce seuil. "Mais, dans ma situation, je n’ai pas d’autre choix "

Malgré un très bon total de 8 120 points réussi à Kladno, après avoir atteint 8 045 points à Götzis, l’athlète de Turnhout doit en effet passer par une troisième session s’il veut prendre part aux Championnats du Monde à la fin de ce mois, après que la révélation de la saison, le champion d’Europe espoirs Thomas Van der Plaetsen, eut signé 8 157 points à Ostrava, un nouveau record de Belgique.

"Ce n’était pas vraiment une grande surprise; nous savions tous que Thomas valait mieux que son précédent total, reprend Hans Van Alphen. Malheureusement, en n’atteignant pas les 8 200 points, la limite internationale A qui a été considérablement revue à la hausse après les excellents résultats d’ensemble à Berlin en 2009, il m’obligeait à faire mieux que lui !"

Quels sont les cas de figure qui, dès lors, peuvent se présenter ce week-end ? En réussissant un total se situant entre 8 157 et 8 200 points, Hans Van Alphen validerait son billet pour Daegu au détriment de Thomas Van der Plaetsen. En atteignant les 8 200 points, total qui constitue aussi le critère de sélection pour les Jeux olympiques de Londres, le cinquième de l’Euro 2010 qualifierait son camarade également et la Belgique compterait deux représentants en décathlon en Corée du Sud à la fin de ce mois. "Il y a quelques années, mes 8 120 points m’auraient même permis d’être déjà qualifié pour les Jeux mais quand je m’aperçois que je ne figure qu’en 16e position dans les bilans mondiaux, il y a de quoi être amer , souffle-t-il. Mais bon, je suis prêt à tenter ma chance, mes tendons d’Achille ont l’air de tenir et je peux même me permettre l’une ou l’autre épreuve plus faible si j’arrive à tirer le meilleur de moi-même par ailleurs."

Et surtout, Hans Van Alphen pourra compter sur des sparring-partners de luxe avec Frédéric Xhonneux et François Gourmet. Le trio n’a plus été réuni en décathlon depuis la Coupe d’Europe 2007 qui s’est disputée en Pologne.