NOS CHOIX ÉTOILÉS

La Machine de l'espoir ***

Les Ateliers de la Nouvelle Sève, troupe-bourgeon des Baladins du Miroir, portent à la scène, sous chapiteau, avec un entrain endiablé, une suite de textes de Julos Beaucarne. Tirés de ses livres, de ses chansons et poèmes ou de son magazine «Flo» par Sophie Magerat, mis en scène par Marco Taillebuis et joués avec enthousiasme et acrobaties par trois jeunes qui en veulent (Lise Dineur, Arnaud Crèvecoeur, Sylvie Van Molle), ces textes nous livrent la pensée au vitriol d'un chanteur qui vit au diapason de notre monde qu'il démonte, juge et appelle à la tendresse pour relancer «la machine de l'espoir». A ne pas rater. (L.N.)

Beauvechain, dans le parc de la Cure, à la Bruyère, du 28 juin au 1 éme r juillet. Tél.: 010.88.83.29.

M.Ibrahim et les fleurs du Coran ***

Mis en scène par Olivier Massart, Michel Kacenelenbogen emporte haut la main son premier «seul en scène» dans ce récit humaniste d'Eric-Emmanuel Schmitt sur l'amitié entre un petit garçon juif et un épicier musulman dans le Paris des années 60. L'acteur y témoigne d'un émouvant don d'enfance qu'on ne lui avait pas encore vu en scène. (Ph.T.)

Bruxelles, Théâtre le Public, jusqu'au 30 juin. Tél.: 0800.944.44.

Le Rire de Rabelais ***

Nouvelle reprise pour le repas-spectacle du Théâtre- Poème (la création date de 1993), dans un choix de textes d'Emile Lanc et la mise en scène d'Yves Bical. Celle- ci - avec Luc Vandermaelen, Joachim Defgnée, Philippe Derlet et Yves Bical - donne au «Rire de Rabelais» une étrange actualité. Entre fous rires et sursauts d'effroi devant l'audace du vocabulaire et de la pensée, les convives-spectateurs remettent en question le monde d'aujourd'hui. S'y précipiter. (L.N.)

Bruxelles, Théâtre-Poème, du 28 au 30 juin. Tél.: 02.538.63.58.

© La Libre Belgique 2006