Arts et Expos

Pierre Alechinsky reçoit ce mardi à Tokyo le prestigieux Praemium Imperiale, un “Nobel des arts”. Retour avec l’artiste sur un voyage fondateur au pays du Soleil-Levant en 1955.

Un Japon qui l’a ébloui, où il n’est plus retourné. Souvenir, découverte, chaleur, mémoire, apprentissage, il y a de tout cela dans le Japon de Pierre Alechinsky quand, ce récent après-midi d’août, à son domicile de Bougival, en région parisienne, il nous confia des temps arrêtés sur de défuntes, si vivantes, images.

Pourquoi le Japon ?

(...)