Arts et Expos

La commission de quatre experts dirigée par Thomas Leysen et chargée par Sven Gatz, ministre de la Culture d’étudier la collection d’art d’avant-garde russe des Toporovski (Fondation Dieleghem) a arrêté ses travaux à sa première séance, ce lundi. 

Sa mission était de voir si le musée des Beaux-Arts de Gand avait agi avec assez de prudence en acceptant le prêt de 26 œuvres dont l’authenticité est mise en doute par certains experts. La Fondation Dieleghem avait accepté le principe de faire étudier cinq œuvres en labo mais lundi, par une lettre de leur avocat, elle a formulé "de nouvelles conditions qui reviennent à un véto qui signifie de facto une impossibilité de commencer à travailler", écrit Thomas Leysen. 

"Dans ces conditions, la commission arrête". Sven Gatz a entériné cette décision et renvoie la responsabilité du dossier à la ville de Gand, responsable du musée.