Arts et Expos

Les foires spécifiques qui se sont ouvertes à Paris, avec grand succès, puis à Bruxelles ont sans doute joué un rôle important dans l’attention désormais retrouvée pour le dessin qui a toujours constitué une des bases de l’expression artistique. L’ère conceptuelle, installationniste et antipicturale a, par contre, contribué jusqu’à la fin du siècle dernier à son éloignement des cimaises mais pas des ateliers des artistes ! On le retrouve donc aujourd’hui avec d’autant plus de plaisir qu’il s’affirme à nouveau comme un genre à part entière et non comme un simple support de préparation à d’autres œuvres, affirmant par là sa pleine spécificité, au même titre que la peinture, la gravure ou la photographie. Et l’une des données ne tient pas seulement dans les techniques et les outils employés, crayons, encres ou autres, mais dans le support papier qui offre à lui seul une gamme incomparable de possibilités de nuances sensibles. Et comme le souligne Eric Rinckhout dans le texte d’introduction du catalogue, "le dessins est l’art le plus intime. Il ne peut exister de lien plus direct entre l’artiste et le travail, entre la main et la ligne".

L’exposition qu’offre la galerie anversoise, on s’attendrait à la trouver dans un musée tant elle relève d’une démarche curatoriale qui montre à la fois la richesse et la diversité de la matière et parce qu’elle sort très nettement des seuls artistes habituellement représentés par la galerie. Et Marie-Paule De Vil de préciser que tous ceux, artistes, galeries ou collectionneurs, qui ont été sollicités ont répondu avec enthousiasme ! Voici donc une exposition de premier choix où la sérénité extrême d’un Renaat Ivens rencontre l’expressionnisme d’un Koen Vanmechelen, où l’œil en gros plan d’une Cindy Wright pourrait fixer la participation picturale minimaliste de Pieter Vermeersch, où les traces crayonnées et collages d’Angel Vergara sont l’antithèse des plans aquarellés de Wesley Meuris. Ceci pour confirmer qu’aucune orientation n’est exclue !

Particulièrement riche, l’exposition à laquelle participent les Delvoye, Fabre, Eerdekens, Panamarenko, Bert De Beul, Koen Van Den Broek, Tuymans (petit dessin de 1982), Walter Swennen, Ronny Delrue révèle aussi des artistes moins connus tels Sofie Muller, Peter Morrens, Kati Heck ou Caroline Coolen. On s’en voudrait de ne pas citer les participations de David Claerbout, Francis Alÿs, Peter Buggenhout, Thierry De Cordier, Berlinde De Bruyckere

Dessins contemporains. Plus de soixante artistes. Geukens & De Vil Contemporary Art, Pourbusstraat, 19, 2000 Anvers. Jusqu’au 22 janvier 2011. Du je au sa de 14h à 18h. Cat. ill.