Arts et Expos

A la dernière Biennale de Venise, ce fut un choc. Berlinde De Bruyckere avait couché dans la pénombre du pavillon belge, comme un énorme corps couché. Un Saint Sébastien fait d’un orme frappé par une tempête en France. Elle avait repris l’arbre dans son atelier pour en faire un « double » en cire. Réassemblant les branches avec amour, cautérisant les plaies, bouturant les branches, disposant des coussins et des bandages entre les blessures de l’arbre.

Un corps métamorphosé en arbre dont la peau rugueuse, l’écorce, était de la cire peinte souvent de rouge, parfois de vert et de bleu, les couleurs de la chair et du sang.

Cette oeuvre majeure est au centre de la grande exposition que Berlinde De Bruyckere présente au Smak, à Gand, à partir du samedi 18 octobre. Un événement à ne pas manquer car curieusement, l’artiste gantoise, montrée partout dans le monde, n’avait quasi jamais eu de grande exposition en Belgique !

Celle-ci, forte du succès de Berlinde à Venise, ira ensuite au Gemeente museum de La Haye et dans le merveilleux musée en forme de cube de verre que Peter Zumthor a construit à Bregenz.

Notre isite en avant-première, en compagnie de Berlinde De Bruyckere, est à découvrir dans notre "Sélection Lalibre.be" (à partir de 4,83 euros).