Arts et Expos

Du 25 au 27 février, du vendredi au dimanche soir, Bruxelles pétillera. L'ambition de BRXLBRAVO est de rééditer, chaque année, la fête d'ouverture de Bruxelles 2000 qui avait offert à des milliers de personnes l'occasion de tester d'autres cultures, de découvrir de nouveaux lieux, de humer de nouveaux parfums, de se mélanger et de participer à une vie culturelle intense et festive dans le cadre de la ville.

Les institutions culturelles flamandes réunies dans le «kunstenoverleg» et leurs homologues francophones réunies dans une «plate-forme», se sont unies pour lancer cette initiative. L'idée est partie de la base et du désir de gens comme Annick de Ville des Halles de Schaerbeek (ex-Bruxelles 2000), de Frie Leysen du KunstenFESTIVALdesarts, de Guido Minne du Beursschouwburg, de Bernard Foccroulle de la Monnaie et de multiples autres associations et artistes de se mettre ensemble pour montrer la vitalité de la culture actuelle à Bruxelles, pour mélanger les communautés et attirer un nouveau public.

Un Pass à 7 euros

Prenant leur bâton de pèlerin, les organisateurs ont contacté toutes les institutions bruxelloises et celles-ci proposent pour ce week-end, des activités les plus diverses. Du 25 au 27 février, il suffira d'acheter un Pass à 7 euros (en prévente et à 10 euros le week-end même). Il donne le droit de tout voir et de tout suivre pour autant qu'il y ait encore de la place à tout. Il faut donc bien s'assurer des réservations souhaitées ou obligatoires selon les indications devant certaines activités et spectacles.

On ne peut que conseiller de lire attentivement la brochure qui sera disponible un peu partout et de faire son «shopping» dans l'offre culturelle selon ses goûts et ses envies de découvertes.

Certaines institutions proposent aux détenteurs du Pass des heures d'ouverture spéciales de leurs expositions ou collections, ou des places spéciales pour des spectacles déjà programmés à cette date. D'autres ont conçu des activités tout spécialement pour ce week-end. Tout se passera dans trois langues: français, néerlandais et anglais.

Il est difficile de choisir ici dans cette vaste proposition. Quelques exemples: on pourra partager la table d'écrivains à Passaporta à la rue Dansaert ou même dormir au Beursschouwburg. Au Beurs, les enfants pourront s'essayer au jardinage et les autres pendant 48 h non stop, y bénéficieront d'un «Urban survival kit» avec des installations, des repas, des concerts et des ateliers aussi originaux que «composter urbain», ou «rouler à vélo en ville».

Plusieurs grosses vedettes sont à l'affiche ce week-end. Il y aura des places prévues aux porteurs de Pass pour voir la formidable «chambre d'Isabella» de Jan Lauwers aux Halles de Schaerbeek et en français (mais il est indispensable de réserver pour avoir des places). Ou si on préfère on peut voir Jan Fabre et ses deux solos pour Els Deceukelier au Palais des Beaux-Arts dans «Elle était et elle est même. Etant donnés.»

La nuit de la danse

Le Kaaitheater a imaginé un programme particulièrement original: 12 heures non stop de danse contemporaine avec 40 compagnies (!) qui se succéderont, à commencer par Wim Vandekeybus qui ouvrira le bal avec «Rent a kid no bullshit» monté avec plus de 40 enfants de 7 à 18 ans. Cette «longue nuit de la danse» commencera le samedi à 15h pour s'achever le dimanche à 3h du matin. La Monnaie a prévu un programme de musique du monde interprété par des ensembles d'ici et d'ailleurs. Au Flagey, on pourra suivre une partie de l'intégrale des oeuvres de Chopin par Abdel Ramhan El Bacha.

Le Kunsten sera très présent avec 4 productions: deux aux ateliers de la Monnaie et le spectacle des ex-Sabeniens au Théâtre 140. Sam Touzani fera son «one human show» au KVS et jouera «Allah superstar» au Poche. Une grande fanfare résonnera à la Grand-Place. L'artiste liégeois Monsieur Delmotte fera une installation au Théâtre National. Le Palais de Beaux-Arts propose l'expo sur «La Belgique visionnaire» et l'Iselp, un tour sur l'art public dans la ville.

Notons, c'est une première!, l'implication de la Commission européenne. La direction générale de l'éducation et de la culture s'associe à BRXLBRAVO à travers une conférence sur le «dialogue des peuples et des cultures: les artistes et les acteurs de la culture». Elle se déroulera au Palais des Beaux-Arts et réunira des responsables politiques européens avec des artistes renommés. La Commission européenne, qui se dit soucieuse du développement de la culture européenne à Bruxelles, n'avait jusqu'ici jamais participé à un événement culturel dans la capitale.

Payé par la base

Point remarquable: l'opération est prise en charge par les institutions culturelles elles-mêmes. Les places, les entrées de musées, etc., seront offertes par les institutions. Le prix des Pass ne payant que l'organisation de l'événement. De nombreux artistes ont accepté de se passer de cachet ce jour-là, comme les ex-Sabeniens qui avaient joué au dernier Kunsten. Les pouvoirs publics ont été sollicités pour la campagne de communication à hauteur de 250000 euros.

«BRXLBRAVO du 25 au 27 février. Rens.: 070.22.21.99 et www.brxlbravo.be. Le Pass à 7 euros en prévente à la FNAC, chez Arsène 50 et dans divers lieux culturels.

© La Libre Belgique 2005