Arts et Expos

Exposé à l’Espace Contretype, le travail de Daniel Desmedt sur le Carré Tillens a été réalisé tout au long d’une quinzaine d’années. C’est dire si cette parcelle de campagne incrustée dans la ville avait le temps de changer. C’est dire si la photographie a eu le temps de changer. Pris entre ces transformations, c’est dire combien le regard de l’auteur a pu évoluer. Au début, dans les années 90, les images en noir et blanc témoignent tout autant de la découverte d’un lieu extraordinaire que de l’écho érudit que celui-ci suscite chez un photographe hésitant entre Robert Adams, Lee Friedlander et "les subjectivistes" belges de la mouvance de Boitsfort. Et donc cela donne des images fouillées pour dire à la fois le fouillis et le charme désuet de tout "ce brol" des jardins de villes. Pour faire percevoir aussi que cet univers-là était en définitive et contre toute apparence très ordonné. Et cela jusqu’à ce qu’un projet immobilier secoue le comité de quartier au point de faire réagir les autorités locales. "Ce dernier carré" restera bien potager, mais il faudra qu’il passe par une phase de transformation hygiéniste. Le photographe montre donc en couleur "la tabula rasa" qui s’ensuivit. Le décor prend des allures de bord d’autoroutes neuves. Aidés de la végétation qui reprend vite ses droits, les jardiniers reviennent marquer leur territoire de leurs outils de débrouille. Desmedt enregistre ces mues successives en argentique. Si l’endroit ne devient pas un parking bétonné, il semble qu’il y ait de grandes chances pour qu’il ne passe pas en numérique. A noter que tout ce bel ensemble, complété par des albums à consulter à l’exposition, a été remarquablement édité par un ARP2 poursuivant désormais l’aventure éditoriale de Gilbert Fastenaekens.

Jean-Marc Bodson

"Le dernier Carré", photographies de Daniel Desmedt. Bruxelles, Contretype, 1, avenue de la Jonction. Jusqu’au 20 juin, du mercredi au vendredi, de 11 à 18 heures, samedi et dimanche de 13 à 18 heures. Les expositions sont accessibles du mardi au dimanche de 13 à 18 heures. Infos : www.contretype.org - Le livre : ARP2 Editions et Contretype. Format 21 x 24, 8 pages, 50 photos, 27 €.