Arts et Expos

A 39 ans, la nouvelle coqueluche de l’art reçoit tout le Palais de Tokyo pour y déployer ses allégories.


Elle n’a que 39 ans et c’est déjà pour elle comme une consécration de son statut de coqueluche de l’art contemporain, représentée entre autres par les grandes galeries Kamel Mennour et König Galerie. Elle est la troisième artiste après Philippe Parreno et Tino Sehgal à recevoir « carte blanche » du Palais de Tokyo à Paris, pour y occuper tous les espaces, soit 6000 m2. Un honneur mais aussi un sacré défi.