Arts et Expos

Quand on sort de la gare centrale d’Amsterdam par l’arrière, impossible de manquer cette belle structure blanche posée de l’autre côté de l’IJ. Inaugurée en avril 2014, cette création moderne aux lignes élancées de l’architecte autrichien Delugan Meissl accueille l’Eye Film Institute, le musée du cinéma d’Amsterdam. Outre des salles (consacrées au cinéma d’auteur contemporain), un beau café-restaurant avec terrasse donnant sur le port, l’Eye propose le "Panorama", une installation vidéo qui permet de voyager de façon interactive dans ses collections. Tandis que, l’été, le musée accueille une grande exposition. Après Stanely Kubrick et Federico Fellini, c’est cette année David Cronenberg qui occupe les lieux jusqu’à la mi-septembre.

Cronenberg n’a jamais accumulé les récompenses (excepté un prix spécial du jury à Cannes pour "Crash" en 1996 et un Ours d’argent à Berlin pour "eXistenZ" en 1999). Il est pourtant considéré aujourd’hui comme l’un des cinéastes contemporains les plus importants. Mise sur pieds par le festival de Toronto, cette vaste exposition en apporte, si besoin était, la démonstration. Très riche, bien conçue, elle met en lumière de façon claire les grandes lignes de force d’une filmographie d’une extrême cohérence. Car de film en film, d’époque en époque, les thèmes se répondent, les figures sont récurrentes…

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)