Arts et Expos

Michel Draguet dévoile son long planning d'expositions aux Beaux-Arts. En mars 2006, ce sera «Bing, un marchand d'art nouveau», très belle expo qu'on a pu voir au musée Van Gogh mais qui sera adaptée ici avec un volet sur Constantin Meunier. En été 2006, s'ouvriront les nouveaux restaurants du musée. En automne, aura lieu une rétrospective Spilliaert avec entre autres ses liens avec Maeterlinck et une confrontation avec le Picasso de la période bleue. L'expo ira ensuite aux Etats-Unis (Draguet veut multiplier les coproductions pour ses expos).

En 2007, il y aura l'ouverture du musée Magritte. Mais aussi une rétrospective du peintre symboliste Léon Frédéric, qui, elle aussi, intéresse les Etats-Unis. En été, les musées fédéraux innovent en présentant ensemble une expo au musée des Beaux-Arts sur «Bruxelles fin de siècle» (même l'Observatoire royal y participera en parlant du temps à cette époque). Pour l'été 2008, l'expo commune sera au Cinquantenaire autour d'une expo sur le 50e anniversaire de l'expo 58 et en 2009, l'expo commune sera consacrée à l'art déco. Mais revenons à 2007, et Europalia Etats-Unis. « Il y a des choses qui me dérangent, explique Draguet. Car les Etats-Unis viennent avec un catalogue d'expositions et c'est le Palais des Beaux-Arts qui peut choisir le meilleur, dont une vaste expo sur l'art américain de l'après-guerre. Je veux bien participer, mais je dois pouvoir décider. Je propose une expo qui ne s'est jamais faite sur les liens entre jazz et culture américaine de 1895 à 1960. Cette expo pourrait aller ensuite à La Nouvelle-Orléans et contribuer à redresser la ville. Il faut alors accepter qu'on ne parle plus seulement de la culture du pays invité mais aussi de l'influence du jazz américain en Europe. Dubuffet et Mondrian ont peint des tableaux sur le jazz. Cette expo pourrait se placer au bâtiment Vanderborght si nous arrivons à un accord.»

En septembre 2007, il y aurait aussi l'expo Rubens. « Projet magnifique, il y aura des découvertes. Nous montrerons comment son atelier travaillait.»

En 2008, fin des gros travaux de désamiantage des salles et révision de l'accrochage au musée d'art ancien «en valorisant nos Bruegel pour en faire un pôle d'attraction et en organisant une rétrospective Bruegel l'ancien avec ses gravures par exemple». En janvier 2008, grande rétrospective Alechinsky et en automne, rétrospective Cobra pour son 60e anniversaire. « Nous montrerons les années 48 à 51.» En 2008, le musée Wiertz sera rénové et on y organisera des événements et des concerts. En 2009, une expo européenne sur «les peintres et l'orientalisme» et en 2010, une aute expo européenne (un comité scientifique européen) sur «la réception du Caravage dans les pays du Nord».

© La Libre Belgique 2005