Arts et Expos

Rome accueille jusqu'au 22 octobre, sa première grande exposition entièrement consacrée au futurisme italien, un mouvement artistique considéré comme la première avant-garde du XXe iècle, selon les organisateurs. Le destin culturel de ce mouvement contemporain de la naissance de l'automobile sera retracé en plus de 400 oeuvres, sculptures, dessins, photos, regroupés sous le titre «Futurismo 1909-1944» au Palais des Expositions. L'exposition de Rome va plus loin que sa devancière allemande (le musée Sprengel à Hannovre vient d'accueillir une expo sur le futurisme), car elle approfondit l'évolution du futurisme dans le temps et dans toutes les variantes de sa création, a précisé un membre de l'organisation.

"Nous voulons chanter l'amour du danger, l'habitude de l'énergie et de la témérité», proclamait dans son manifeste, le chef de file des futuristes Filippo Marinetti. Il résumait ainsi le projet de ce mouvement provocateur fasciné par les mécaniques puissantes, avion, voiture, trains et qui se discrédita en partie par son bellicisme puis des compromis avec le fascisme de Benito Mussolini, selon les historiens.Les futuristes sont considérés comme les premiers à tenter de faire sortir l'art des musées et des cadres pour faire intervenir l'artiste directement dans des «happening» et investir les objets de la vie quotidienne, le design et la mode. (AFP)

© La Libre Belgique 2001