Arts et Expos Une rétrospective en 220 dessins et peintures, le survol d’un art du signe, des figures…

Ce jour-là, le soleil irradiait les plaques de titane du grand vaisseau de Frank Gehry et Bilbao semblait renaître à la lumière. Une belle enveloppe pour un contenu qui, à l’étage supérieur du musée, offrait le suc et les fièvres du plus plasticien des poètes de la seconde moitié du XXe siècle.

Né Namurois en 1899, ayant renié ses racines et l’esprit petit-bourgeois d’une ville de province, Henri Michaux mourut Parisien en 1984. Sa vie retirée des effets mondains ne l’aura pas empêché de commettre une œuvre prolifique, généreuse en poésie et en intériorité graphique.

(...)