Hommage à Jacques Moeschal

Roger Pierre Turine Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Nous avions seize ans et découvrions, éblouis, attraction majeure de l’Expo 58, cette Flèche d’un Génie civil qu’un jeune sculpteur, défiant toutes les lois de l’équilibre, avait édifiée au-dessus d’une grande carte de Belgique, symbole d’une unité pas encore bafouée. Et nous nous souvenons du reportage que fit alors, sur les petits écrans d’une télévision belge encore balbutiante, un René Thierry qui n’avait pas craint de s’engager pieds dans l’eau sous l’audacieuse portée de béton. Cette œuvre emblématique n’est plus.

En 1970, des pelleteuses iconoclastes l’ont réduite à néant. Qu’importe, Moeschal et ses compagnons d’aventure, l’architecte Van Dosselaer et l’ingénieur Paduart, avaient marqué les esprits avec une prouesse technique inédite. Et le sculpteur baliserait bientôt sa vie d’autres signaux mémorables. Le saviez-vous : c’est lui aussi qui signa la superbe envolée de béton installée, il y a longtemps, à l’entrée de l’autoroute de la mer; lui qui, symbolisant dans l’abstraction des mains fraternelles, "un signe d’amitié", érigea, en 1973, autre prouesse, le signal de l’ancienne douane de la frontière franco-belge entre Mons et Valenciennes; lui encore qu’on retrouve en fronton d’un mur de la banque Dexia ou au rond-point de la Porte de Namur avec une pièce en métal, hélas! raccourcie sans respect pour la proposition artistique; et lui qui vous ouvre ses bras d’acier à l’entrée des parkings de la Toison d’Or. Fier de ses origines, Jacques Moeschal, disparu à un bel âge il y a une douzaine d’années, n’en avait pas moins essaimé au loin ses audaces d’homme éclairé, dans le désert du Golan ou à Mexico dans un paysage volcanique.

Un Moeschal qui, en 1995, à propos de la place de l’esthétique dans ses réalisations, confiait à Françoise Mortier lors d’un "Corps à cœur" épatant : "La mise en harmonie et l’emploi de la matière à sa juste valeur." Ou, serein : "Dire que la ville est mon musée est très prétentieux. Je me réserve la modestie et la discrétion." Aussi, est-il heureux de le retrouver dans un exposition qui, maquettes de ses œuvres fétiches à l’appui, rend à ce César des arts ce qui lui appartient : des signaux qui défient l’espace et le temps pour le bien de tous.

Roger Pierre Turine

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    La directrice du musée des Beaux-Arts de Gand suspendue : la contre-offensive de 66 personnalités de l’art

    Il y a 7 mois, Catherine De Zegher directrice du musée des Beaux-Arts de Gand était suspendue par la ville suite à une longue et virulente campagne médiatique flamande et internationale lui reprochant d’avoir accroché des tableaux de l’avant-garde ...

  2. 2
    Pourquoi Caravage a apporté une formidable révolution

    Il est exceptionnel de pouvoir admirer 10 tableaux du Caravage, réunis au musée Jacquemart-André. Michelangelo Merisi dit Le Caravage a bousculé la peinture italienne en quelques années et créé une vague dans toute l’Europe qui a suivi sa ...

  3. 3
    Vidéo
    Schiele et Basquiat, deux artistes en mission, surpris par la mort

    Deux écorchés vifs à la Fondation Vuitton. Egon Schiele, artiste de la Sécession Viennoise, mort en plein vol, il y a 100 ans, et Jean-Michel Basquiat, icône fugitive de l’art de l’époque globale. La directrice artistique de la Fondation Vuitton, ...

  4. 4
    Photos
    Tadao Ando, l'architecte qui peut sauver le monde

    Depuis près d'un demi-siècle, cet ancien boxeur conçoit des édifices majeurs. Le Centre Pompidou, à Paris, lui consacre une rétrospective qui met en lumière la beauté minimaliste de son architecture

  5. 5
    Picasso n’a-t-il fait que des chefs-d’oeuvre ?

    Le musée Picasso s’interroge sur ce qu’est un chef-d’oeuvre et prend l’exemple du Catalan. Qu’est-ce qu’un chef-d’oeuvre? Qui le décide et pourquoi certaines oeuvres acquièrent-elles un statut d’icône ? Laurent Le Bon, le directeur du musée ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6