Arts et Expos Le centre d’arts, pilier des nouvelles cultures au centre de Bruxelles et à Molenbeek, s’agrandit.

Précurseur à Bruxelles des nouvelles cultures et des arts numériques, le centre d’art iMal, situé au bord du canal depuis dix ans, manquait d’une vitrine à la hauteur de ses riches activités. Ce défaut sera levé fin 2018, avec un espace rénové et agrandi, ainsi qu’une façade ouverte sur le quai des Charbonnages. L’impact d’iMal sera renforcé, au cœur d’un nouvel axe culturel, où l’on trouve le Mima (quai du Hainaut), Art Brussels (Tour&Taxis) et le projet du Centre Pompidou-Citroën (Yser).

Créé en 1999, l’interactive Media Art Laboratory a acquis une reconnaissance internationale. Nouvelles technologies, sciences et arts s’y rencontrent pour la création de nouvelles formes d’expression ou d’activités. L’iMal a toujours inclus dans sa démarche une dimension pédagogique, avec des ateliers ou formations à destination du grand public.

Installé depuis 2007 le long du canal, à Molenbeek, iMal dispose d’un fablab où artistes comme entrepreneurs ou éducateurs locaux peuvent utiliser des outillages de pointe. Fort de son succès, ses 700 m² ne suffisaient plus. Soutenu par la commune, la Région bruxelloise et le Fonds européen de développement régional (Feder) à hauteur de 2,8 millions d’euros, le réaménagement va doubler la superficie de l’iMal.

Le projet, conçu par les bureaux d’architecture Central et NP2F, va percer la façade de deux immenses baies vitrées. Celle de droite sera dotée d’un châssis en accordéon qui permettra de prolonger l’espace extérieur dans un grand atrium qui donnera sur une "volière" s’élevant sur les trois étages du nouvel espace, plus lumineux, accueillant et accessible.

L’initiative s’inscrit dans le projet CASTII (Centre arts, sciences, technologies, innovations et inclusions), porté par iMal, en partenariat avec la Maison des cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek et diverses associations. CASTII, soutenu également par la Région et Feder, a pour vocation d’intensifier les liens avec les populations locales, afin de développer de nouvelles formes d’apprentissages et d’émancipations professionnelles.

Durant les travaux, iMal poursuivra ses activités - expositions et fablab - hors les murs, notamment au Plan K avec une exposition au printemps 2018. 

www.imal.org