Joli volet jeune public au Théâtre des Doms

L.B. Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Plus qu'une simple vitrine de la Communauté française, le Théâtre des Doms, lieu de création et de programmation, se met aussi au diapason jeune public pendant la belle saison du festival d'Avignon. Triées sur le volet, deux pièces des compagnies jeune public belges feront le bonheur des enfants et adolescents. Coup de coeur de la presse lors de sa présentation aux Rencontres jeune public de Huy en 2003, «Personne s'appelle Thérèse» par l'Atelier et Théâtre du Copeau invite à la rencontre de part et d'autre du train et des continents. Etrange quai de gare désaffecté sur lequel arrive, chantonnant et habitée par la grâce, Diop Aïssatou, une jeune Africaine chatoyante. Baladant sa maison, ses chiffons, son côté brouillon, elle semble vivre au rythme du temps ou des saisons. Seul le bruit de l'orage, qu'elle confond avec les pluies de bombes, la fait tressaillir. D'autre part, rigide et cadencé comme un train qui arrive à l'heure, Laurent van Wetter, convaincant, dans le rôle ingrat d'un chef de gare ringard, se laisse dominer par l'horloge et peu à peu désarçonner par la réfugiée de l'autre rive. Savoureux. Tous les jours à 11h.Après avoir écrit «Trente- deux/dix» lorsqu'il était en résidence à la Chartreuse d'Avignon, Luc Dumont revient quant à lui sur les lieux du crime, pour y être joué cette fois et après avoir rencontré en Belgique le succès escompté. Hyperréaliste, trash, noir et tendrement angoissant, «Trente-deux/dix», très beau texte de théâtre pour adolescents à l'écriture brute et révoltée, plante l'amour dans le décor de la rue, des palissades, de la pudeur et de l'incompréhension, que l'on communique par Sony ou 32.10.

Débordants de vérité, les jeunes Aude Lorquet et Julien Collard démontrent avec acuité la difficulté de s'aimer quand on est jeune, fauché, sans illusion et emporté par les moqueries.

Tous les jours à 13h.

© La Libre Belgique 2004

L.B.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    La directrice du musée des Beaux-Arts de Gand suspendue : la contre-offensive de 66 personnalités de l’art

    Il y a 7 mois, Catherine De Zegher directrice du musée des Beaux-Arts de Gand était suspendue par la ville suite à une longue et virulente campagne médiatique flamande et internationale lui reprochant d’avoir accroché des tableaux de l’avant-garde ...

  2. 2
    Pourquoi Caravage a apporté une formidable révolution

    Il est exceptionnel de pouvoir admirer 10 tableaux du Caravage, réunis au musée Jacquemart-André. Michelangelo Merisi dit Le Caravage a bousculé la peinture italienne en quelques années et créé une vague dans toute l’Europe qui a suivi sa ...

  3. 3
    Vidéo
    Schiele et Basquiat, deux artistes en mission, surpris par la mort

    Deux écorchés vifs à la Fondation Vuitton. Egon Schiele, artiste de la Sécession Viennoise, mort en plein vol, il y a 100 ans, et Jean-Michel Basquiat, icône fugitive de l’art de l’époque globale. La directrice artistique de la Fondation Vuitton, ...

  4. 4
    Photos
    Tadao Ando, l'architecte qui peut sauver le monde

    Depuis près d'un demi-siècle, cet ancien boxeur conçoit des édifices majeurs. Le Centre Pompidou, à Paris, lui consacre une rétrospective qui met en lumière la beauté minimaliste de son architecture

  5. 5
    Picasso n’a-t-il fait que des chefs-d’oeuvre ?

    Le musée Picasso s’interroge sur ce qu’est un chef-d’oeuvre et prend l’exemple du Catalan. Qu’est-ce qu’un chef-d’oeuvre? Qui le décide et pourquoi certaines oeuvres acquièrent-elles un statut d’icône ? Laurent Le Bon, le directeur du musée ...

cover-ci

Cover-PM

RECO llb_sb_1

RECO llb_sb_2

RECO LlbSb3

RECO llb_sb_4

RECO llb_sb_5

RECO llb_sb_6