Arts et Expos Dans la nuit de samedi à dimanche, 119 artistes sont à découvrir.

La 15e édition de la Nuit Blanche fait son grand retour dans le quartier des Marolles à Bruxelles, de ce samedi 6 octobre à 19 h au dimanche 7 octobre à 03 h du matin. À l’image d’autres villes européennes, la Nuit Blanche met à l’honneur l’art contemporain au travers d’un parcours urbain.

À l’occasion des 50 ans de Mai 68, "le thème de la contestation s’imposait d’emblée au quartier, réputé pour son caractère revendicatif, son identité rebelle et sa cohésion sociale", explique Karine Lalieux (PS), échevine de la Culture à la Ville de Bruxelles, qui organise l’événement. La programmation mettra en évidence différents aspects de cette contestation, en évoquant notamment les révolutions arabes, la décolonisation du Rwanda, la révolte des peuples (par exemple avec D-Construction de la compagnie Dyptik). Les disciplines urbaines, la danse (notamment avec Klapping, fruit de la collaboration entre Ahilan Ratnamohan et Feras Sgaheen, tous deux danseurs et anciens footballeurs) ou encore des projets sur la féminité prendront place dans plusieurs lieux phares du quartier : la place du Jeu de Balle, le centre culturel Bruegel, les Brigittines, les archives de la Ville de Bruxelles, les Bains de Bruxelles, le CHU Saint-Pierre, la cité Hellemans ou encore l’église de la Chapelle. Au total, 22 projets dont 13 d’artistes belges ou résidant en Belgique seront proposés, pour un total de 119 artistes et performeurs. Plus de 50 000 personnes avaient participé à la Nuit Blanche de l’année dernière, dans le quartier européen. L’événement est gratuit. Les bus Noctis de la Stib seront également gratuits à cette occasion.

>>> Infos sur www.nuitblanche.brussels