Arts et Expos Focus sur les jeunes artistes du festival de Hyères, au travail en miroir de notre monde actuel.

Hyères, ce n’est pas que de la mode, c’est surtout l’émulation artistique. Sous les voûtes de la salle d’expo de la villa Noailles où s’alignent dix travaux photographiques qui jouent tout à fait le distinguo, le public festivalier s’égaie et papillonne. Nous, on a la chance de faire le tour avec Raphaëlle Stopin, directrice artistique de la branche photographie du festival. A la question de la pluralité des styles qui s’étalent devant nos yeux, elle répond que le festival a pour ambition de défendre des écritures propres, qui creusent un sillon. Des artistes qui tirent le fil d’une histoire. Précisant aussi qu’il ne s’agit pas ici d’une photographie plasticienne, comme on aurait pu le dire vite.

(...)