Arts et Expos

Pour sa première exposition muséale en Belgique au BPS22 à Charleroi, le jeune sculpteur français Raphaël Zarka (Montpellier 1977, vit à Paris) investit l’espace par une série de sculptures en acier qui sont autant de structures destinées aux prouesses des skateurs les plus aguerris. Tout en faisant œuvre artistique, il transforme le site muséal en un skatepark inédit où les amateurs peuvent pratiquer leur activité favorite.

Son exposition en galerie bruxelloise (Michel Rein), voici trois ans, avait déjà retenu toute notre attention par une démarche très personnelle, culturellement et intellectuellement fondée au croisement d’exploitations de formes existantes, de données scientifiques et mathématiques, de structures sculpturales ancrées dans les pratiques contemporaines.

En la circonstance actuelle, il y joint la fonction ludique, voire sportive; le rapport à l’urbanité dans une appropriation de lieux, de sites, de constructions, par la population; et le questionnement sur l’art dans le domaine public. L’exposition qui comporte également une impressionnante série de photographies spectaculaires, des maquettes, des livres et une vidéo documentaire, montre les multiples implications d’une pratique artistique qui n’ignore ni l’humain, ni le social.