Arts et Expos

Chaque été, on peut redécouvrir avec bonheur, cette folie artistique et colorée au coeur de la Toscane.

C’est un coin perdu au sud de la Toscane, à Garavicchio, dans la terre des Etrusques. En ce début août, la température grimpe à 41 degrés, les routes sont jaunes et poussiéreuses. Il n’a quasi plus plu depuis Pâques. Près de Grosseto, se trouve le mystérieux Jardin des tarots, l’oeuvre monumentale de Niki de Saint Phalle (1930-2002).

Cette grande figure du Nouveau Réalisme a imaginé et y a construit ce jardin pendant vingt ans, de 1978 à 1998. Il a ouvert au public en mai 1998. Pour y pénétrer, on traverse un grand mur dessiné par son ami, l’architecte Mario Botta: « Il a fait un mur masculin, disait-elle, comme une forteresse avec des pierres de la région et qui marque clairement la séparation entre le monde à l’extérieur et le monde à l’intérieur. »

Le Jardin des tarots est « un dialogue entre sculpture et nature, un lieu où rêver, un jardin de joie et d’imagination ».

On le sillonne comme on veut, pour y rencontrer les symboles (on dit les « arcanes ») des tarots transformés en grandes sculptures colorées. Des familles, des enfants s’amusent à pénétrer ou à escalader les grandes sculptures et à se prendre en selfies.

Les oeuvres cinétiques de Jean Tinguely, le sculpteur et grand amour de Niki de Saint Phalle crachent de l’eau, ou, sur le sommet de la « Tour de Babel », symbolisent l’éclair. Dans une grande représentation de la Justice, Tinguely a enfermé avec une grille et un cadenas, l’injustice faite de machines en mouvement, de squelettes et de matériaux de récupération. Sur le sentier, est écrit de la main de Niki de Saint Phalle: « Jean Tinguely a piégé l’injustice à l’intérieur de la justice et a fermé la porté à clef ».

Niki de Saint Phalle a réalisé ailleurs ses grandes sculptures anthropomorphes, colorées et ludiques comme on peut le voir au Zoute, quasi devant le Siska, avec le « Dragon de Knokke » qu’elle a réalisé de 1973 à 1975 comme une maison de jeux pour les enfants de ses amis, les Nellens.