Arts et Expos

Plus de quatre ans après la fermeture de ses portes dans les locaux qu'il occupait à proximité immédiate du Palais de Justice de Charleroi, le Musée du Verre de Charleroi a inauguré vendredi ses nouveaux locaux, situés sur 400 mètres carrés dans ce qui constituait la lampisterie des charbonnages du Cazier, à Marcinelle. L'ensemble du site dit du" Bois du Cazier" a fait l'objet d'une réhabilitation globale, destinée à en faire un endroit de souvenir, de mémoire, de culture et de tourisme.

Dès l'inauguration officielle de ce vendredi, le public sera admis à visiter les lieux, entièrement transformés pour accueillir ce qui constitue, avec le Musée des Beaux Arts et le Musée Destrée, un des sites culturels de Charleroi. Le Musée du Verre, installé jusqu'il y a quelques années dans des bâtiments voisins du Palais de Justice et construit selon une architecture identique par l'architecte Depelsenaire, avait abrité dès 1973 une collection couvrant tous les grands mouvements liés à l'histoire verrière, artistique, historique et technique. On y trouvera désormais, dans le site du Cazier, la représentation des techniques et des réalisations artistiques contemporaines, ainsi que les créations des XIXe et du début du XXe siècles.

La conservatrice du Musée, Rina Margos, a précisé que, même pendant la période de fermeture du Musée, diverses oeuvres ont été acquises, à savoir entre autres une maquette de four Boetius, une machine à guillocher, divers outils, des bousillés et des vases Arts déco. Cette réouverture dans des locaux nouveaux est aussi l'occasion pour le Musée du Verre de rendre hommage à Louis Leloup, un maître verrier dont on retrouvera, jusqu'au 8 avril, 150 oeuvres exceptionnelles conservées dans les institutions muséales belges et internationales. Le directeur du site du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet, a également souligné à cette occasion la vocation de cet endroit rénové, qui a rouvert ses portes au public en mars 2002, et qui avait eu à l'époque pour but initial de rendre opérationnel le musée consacré au 8 août 1956, en souvenir de la catastrophe minière qui avait fait 262 victimes, et au "Musée de l'Industrie".

L'an dernier, le site du Cazier a accueilli 46 000 visiteurs. Il en a reçu 174 000 depuis qu'il existe en tant que tel. Quant aux anciens locaux du Musée du Verre, ils font actuellement l'objet de travaux de rénovation. (Belga)