Arts et Expos

Lundi fut peut-être la date du véritable lancement du futur centre d'art contemporain «Wielemans-Ceuppens», installé sur le site des anciennes brasseries à Forest. Willem Draps, le secrétaire d'Etat à la région bruxelloise, a officiellement annoncé que la région, propriétaire du bâtiment, le transmettait à l'asbl «Centre d'art contemporain» avec un bail emphytéotique de 27 ans. Certes, ce n'est encore qu'une étape dans un long parcours qui devrait mener à l'ouverture de ce centre («mi -Tate Modern, mi-Palais de Tokyo») en 2005, mais ce coup de pouce était primordial. D'autres projets sont en route, pas forcément incompatibles avec celui-ci: le musée des Beaux-arts a déposé des plans pour aménager le terrain de la rue Montagne de la Cour en centre d'art contemporain et Bernard de Launoit veut également transformer les anciens magasins Vanderborght en centre d'art.

Le projet Wielemans-Ceuppens part de l'idée de sauver un des plus beaux fleurons de l'architecture industrielle bruxelloise. En 1931, les propriétaires de la brasserie confiaient au grand architecte Adrien Blomme la tâche de construire une nouvelle salle de brassage. Le «bâtiment Blomme» était né avec ses grandes cuves en cuivre, uniques, endommagés par des vandales, mais qui seront restaurées dans le cadre d'une restauration globale menée par «Art and Build». Le bâtiment fut classé en 1993, mais ses propriétaires furent défaillants. La région reprit alors le bâtiment pour le céder aujourd'hui à cette asbl. Lundi, le collectionneur Herman Daled et le directeur du Mukha d'Anvers, Bart De Baere, membres du conseil d'administration avec Sophie Le Clerq, initiatrice du projet, ont témoigné de leur engagement à faire aboutir ce projet.

Le «Wielemans» n'aura pas de collections propres mais il veut être «un laboratoire international de création et d'art contemporain». A présent que le bâtiment a été transmis à l'asbl et que les travaux de rénovation vont démarrer, il s'agit de concrétiser l'idée, expliquent les promoteurs du projet. On sait qu'en septembre prochain, en guise d'apéritif, dans les locaux laissés brut, aura lieu une exposition «Wiels!» pour inviter artistes et public à se rencontrer dans ce lieu.

Le Wielemans-Ceuppens lancera à l'automne 2004 un appel à candidature international pour trouver la future direction artistique de notre Palais de Tokyo. Hugo De Greef, ex-directeur du Kaaitheater et ex-intendant de Bruges 2002 a été choisi pour mener le démarrage du projet, assisté par Fabienne Verstraeten. Le tout devrait être prêt pour une ouverture du centre en 2005, mais à condition que les pouvoirs publics, Communautés et région Bruxelloise, soutiennent le projet! Ce qui n'est pas encore acquis.

© La Libre Belgique 2003