Arts et Expos On la connaît d’abord pour ses grands tableaux de bandes d’enfants montrés par la collection Pinault, des enfants qui nous regardent fixement, durement, tristes, prisonniers parfois des camisoles de notre société. Elle s’est lancée aussi dans des peintures de groupes de jeunes femmes, fortes, féministes, qu’on imagine à Los Angeles, peintes dans des bleus acidulés. Elles aussi fixent dans les yeux ce monde trop machiste.


(...)