Les mystères de Georges Bru

Roger Pierre Turine Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Georges Bru est bien connu des Bruxellois, puisqu'il y a trente ans déjà, il exposa dans une galerie aujourd'hui disparue. Aussitôt son coup de crayon, infiniment patient et méticuleux, fit mouche et ses admirateurs se comptent toujours par centaines. A une technique magistralement précise et sensible, Bru ajoute cette sorte d'aura qui, joignant l'éthique à l'esthétique, confère aux oeuvres une valeur supérieure, la seule qui vaille en définitive. Qu'est un art purement formaliste, sinon un art vide de sens ! Quant à la profondeur des sentiments sans l'once de technique nécessaire, elle s'écrase tout aussi vite.

Avec Bru, vous avez, l'infiniment subtil en sus, ce que l'art peut donner de mieux : une oeuvre pleine et entière qui réjouit autant qu'elle éveille les consciences. L'artiste ne veut rien prouver pour autant, rien imposer. Il se contente de vous partager un monde, un univers, dans lequel il se meut avec l'aisance de la fourmi qui engrange sa subsistance sans faiblir. Bru, pour sa part, engrange le suc de ses interprétations d'une existence qui a bien d'autres paramètres à saisir que ses seules occupations quotidiennes plus ou moins vulgaires.

Bru quête l'au-delà des images, des signes et du temps. Et comment procède-t-il ? Le plus simplement du monde, en nous dessinant des êtres, des visages empreints de tous les mystères d'une planète qui ne serait pas ce qu'elle est sans, justement, ces brumes, ces songes, ces réalités intrigantes qui la peuplent d'inconnues. "Personnage au cerceau", "Re-lecture d'une femme, "Personnage connu", "Personnage à la vessie", "Personnage en reine de Saba", "Un beau bébé"... Bru jongle avec les visages joufflus aux mines plus ou moins patibulaires engoncées en leur for intérieur. Il s'amuse de leurs regards rentrés, vaguement inquiets et plus sûrement fermés sur leur quant à eux. Les attitudes énigmatiques de ses sujets dégagent pourtant des énergies, des dynamiques, des tendresses même, bien au-delà de leurs évidences premières.

Le monde de Bru est un monde peut-être à part, vaguement surréel, il n'en est pas moins un monde qui requiert notre attention. "Personnage borné" ou "Personnage triste" : les personnages de Bru sont toute une humanité avec ses errances, ses inquiétudes, ses lassitudes, ses émois. Une superbe exposition !

Roger Pierre Turine

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    La collection Vanhaerents ouvre son riche dépôt fascinant

    Chaque fois qu’on retrouve la collection de Walter Vanhaerents installée en plein Bruxelles on se dit qu’il est ici le musée d’art contemporain réclamé déjà par Marcel Broodthaers il y a 35 ans mais jamais réalisé. La collection Vanhaerents est la ...

  2. 2
    Vidéo
    Record pour un tableau de Magritte: voici le montant auquel "Le principe du plaisir" a été vendu à New York

    Un tableau de René Magritte, adjugé 26,8 millions de dollars, a nettement battu lundi le record aux enchères pour le peintre belge, lors d'une vente de la maison Sotheby's au deuxième jour des enchères d'automne de New York. "Le principe du plaisir" ...

  3. 3
    Nos chefs d’oeuvre du Moyen-Age mieux protégés

    L’exposition se termine par un mur entièrement couvert de 900 photos. Ce sont quelques-uns des trésors du Moyen Age volés dans nos églises et autres lieux. Une perte irréparable. Pour mieux protéger nos chefs d’oeuvres et empêcher qu’ils soient ...

  4. 4
    Pari risqué mais réussi pour Independent Brussels

    La foire d’art contemporain bruxelloise se visite au Vanderborght. La foire d’art contemporain d’origine américaine implantée à Bruxelles a décidé de se décaler par rapport à la période printanière d’Art Brussels et des foires satellites de ...

  5. 5
    Le Belge Chris Dercon dirigera le Grand Palais

    Nomination prestigieuse et délicate à Paris pour le Belge, ex-directeur de la Tate Modern. Le conseil des ministres français a nommé ce mercredi matin le Belge Chris Dercon à la présidence du Grand Palais-Musées nationaux à Paris: un ...

cover-ci

Cover-PM