Arts et Expos Il y a 75 ans, Czesława Kwoka trouvait la mort dans le tristement célèbre camp d'extermination.

Ce lundi, le compte Twitter official du Memorial d'Auschwitz a rendu un vibrant un hommage à Czeslawa Kwoka, fille de 14 ans, dont la jeunesse et la vie ont été volées par la folie humaine il y a déjà de cela 75 ans. C'est en effet le 12 mars 1943 que Czesława est tombée, suite à une injection de phénol en plein cœur.

Wilhelm Brasse, survivant du camp de la honte, a témoigné, insistant sur le fait que la jeune fille a également été battue par un garde d'Auschwitz. Des photos avaient été prises après la scène. Elles montrent les blessures de Czeslawa.

75 ans plus tard, les clichés originaux ont donc été postés sur le compte Twitter du Memorial d'Auschwitz. Marina Amaral, artiste brésilienne spécialiste dans le domaine de la colorisation, a pris l'initiative de colorer ces photos, leur donnant encore plus de relief. Sur Twitter toujours, l'artiste a commenté les clichés, insistant sur le courage et le regard de la jeune femme dans ces circonstances tragiques.

L'artiste a également tenu à faire savoir que si elle a pu fournir ce travail, c'est parce que la photo est tombée dans le domaine public. Pour elle, il était important de coloriser cette photo afin de faire comprendre que ces gens avaient des familles, des amis et des rêves avant de vivre ces horribles moments. Le tweet du Memorial a été énormément liké et commenté.