Arts et Expos La plateforme de professionnels Mad se dote d’un lieu dédié.

Depuis la rue Dansaert déjà, on voit briller les lettres en néon dans une topographie vintage qui nous rappelle le lettrage Fisher Price des jouets de notre enfance : "This is Mad", c’est le jingle du lieu neuf posté place du Nouveau Marché aux Grains, à Bruxelles. "Mad" et tout à la fois sérieux, c’est possible. C’est l’ambition de Mode and Design Brussels qui ouvrait ce week-end son bâtiment amiral flambant neuf au grand public.

Qu’y avait-il auparavant en ces lieux ? Une entreprise danoise vendant des manomètres ! Autant dire qu’on passait son chemin sans lever l’oeil.

L’architecture en écho à la fonction

La nouvelle architecture traversante et toute de blanc vêtue est parcourue de la lumière naturelle qui court depuis la place du Nouveau Marché aux Grains jusqu’à la rue Rempart des Moines. L’idée ? Donner aux gens l’envie de passer les portes, comme dans l’expression : " J’ai vu de la lumière, alors je suis rentré ". Alexandra Lambert, directrice de MAD, rappelle que le lieu a été pensé en accord avec les activités de la plateforme. "La rénovation a été initiée par V + ("Vers + de bien-être") et Rotor, collectif de designers qui s’attache à la récupération des matériaux. Rotor et V + travaillaient sur l’écrin blanc dans la ville, mais plutôt que de raser, ils tiraient parti de ce qui existait déjà". Pas question ici d’une architecture star : "Rotor c’est presque de l’anti-design" qui laisse ainsi la place à la promotion du design bruxellois, enjeu "madesque" primordial.

Et quand on parle du design en ces lieux, c’est dans une définition plus large que celle qu’on lui connaît. Design industriel, paysager, urbain ou encore culinaire, autant de points de vue artistiques qui redessinent la société. "Nous sommes une plateforme activiste qui cherche à apporter des initiatives positives pour les métiers de la mode et du design, car ces industries apportent de l’innovation dans la ville. Nous ne sommes pas un musée mais un réseau. Il y a 800 professionnels actifs dans la mode et le design à Bruxelles. Il y a, en outre, 500 étudiants qui sortent chaque année des écoles de mode et de design. On a beaucoup misé sur le volet éducatif mais il faut parler de ce qui se passe après, ce sont des secteurs en mouvement".

Au dehors, les riverains qui connaissent le coût du projet (un joli paquet de 7 millions d’euros) râlent un peu, après, aussi il est vrai, plusieurs années de travaux. Ils s’interrogent sur l’énergie que le lieu va apporter au quartier. Déjà, le week-end d’ouverture aura drainé son lot d’une population nouvelle et emballée par les ateliers photo ou de dessin collaboratif. Il n’y a pas plus qu’à compléter la page blanche Mad…


--> MAD, 10 place du Nouveau Marché aux Grains, à Bruxelles. www.mad.brussels. On en reparle dans "La Libre Culture" du 3 mai.