Arts et Expos

Le "street art" et ses déclinaisons (tags, graffitis, fresques, pochoirs) est à la mode. La directrice du musée Picasso nous disait que si celui-ci vivait encore, il en ferait. Charleroi vient de présenter sa première Biennale d’art urbain. Banksy est devenu l’un des artistes les plus célèbres et les plus cotés. Pour les 49es fêtes de la Saint-Martin, Tourinnes-la-Grosse, en Brabant wallon, s’est lancé à son tour et avec bonheur. Du 9 au 30 novembre (vernissage le samedi 8), les 25 000 visiteurs annuels de ces fêtes pourront, s’ils le veulent, suivre un excitant parcours dans de nombreux lieux du village, sur des murs, des pignons, dans des étables, des granges. Il y a même la possibilité de visites guidées les dimanches. Initiative intéressante car le "street art" est plutôt un art des villes et le voilà aux champs, près des vaches.

Didier Cloos qui préside les fêtes prépare cette expo depuis un an et demi et a fait appel au Français Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’Espace Cardin, excellent connaisseur de cet art et lui-même collectionneur de "street art" avec 300 œuvres dont il montrera à Tourinnes, une trentaine avec des artistes aussi emblématiques que Banksy, JR, Clet (qui détourne les panneaux routiers), Jef Aérosol, Zeus, Villeglé, etc.

De plus, de nombreuses œuvres ont été réalisées in situ (suscitant parfois des commentaires étonnés des voisins avant d’être très bien acceptées). Dans une étable, on peut admirer tous les murs peints par le jeune Français Roti (qui a œuvré sur la place Maïdan à Kiev), avec un monde onirique noir et blanc inspiré des figures moyenâgeuses. Juste à côté, le duo de Monkey Bird crée de magnifiques animaux noir et blanc au pochoir et découpés, qu’il accroche et a posé aussi partout dans le village.

© D.R.
Sur la place communale, une maison a été entièrement "graffée" par des artistes divers, étrangers et belges. Axel est de ceux-là qui multiplient les murs, et les fresques ajoutant des textes qui rendent son art immédiatement reconnaissable. Il occupe avec des amis le grand mur derrière l’église et même les plots du parking ! On annonce pour le week-end une fresque animalière d’un des plus importants artistes du "street art", Roa, et une autre du célèbre Jef Aérosol qui rendra hommage à Julos Beaucarne, peut-être en direct au vernissage.

Bien sûr, il y a aussi le parcours d’artistes habituel, le grand spectacle de 150 participants dans l’église ("Le Dragon" de Schwartz). Signes à nouveau du dynamisme enthousiaste de tout un village.

Expos du dim. 9 au dimanche 30-11, les samedis de 14 à 18h et les dimanches de 12 à 18h. Infos : www.tourinnes.be

© D.R.