Arts et Expos Pour les 70 ans de Ferrari, Autoworld, au Cinquantenaire à Bruxelles, a monté une expo du 15 juillet au 3 septembre. Son propos est de retracer l’histoire de la marque mythique par une cinquantaine de modèles qui le sont tout autant.

Ferrari, un nom qui résume tout : un homme, une marque, une image. L’homme, c’est Enzo, né et mort à Modène (1898-1988), d’abord pilote, puis directeur d’écurie, enfin constructeur automobile. Il refusait d’ailleurs ces vocables, auxquels il préférait ceux d’"artisan provincial". Sale caractère, réputé grand séducteur.

Celui que l’on surnommait "Il Commendatore" a d’abord créé la Scuderia Ferrari, écurie de compétition automobile, en 1929, avant de fonder sa propre marque en 1947. Il y a donc soixante-dix ans, raison de cette exposition à Autoworld.

L’image est la plus forte de toute l’industrie automobile. La marque a acquis son prestige sur tous les circuits et toutes les routes du monde, trustant les victoires en Formule 1, aux 24 Heures du Mans et dans des rallyes prestigieux comme les Mille Miglia, Targa Florio, Coupe des Alpes. Des courses auxquelles Enzo participa dans les années 20.