Arts et Expos

En 1860, le neurologue James Chrichton-Browne mettait déjà en garde contre les dangers du nouveau monde de l’électricité, des trains, de la vitesse: « En un mois, nos nerfs ont reçu plus de sollicitations que ceux de nos parents en un an. »

Que dirait-il alors aujourd’hui où les excitations, sensations et sollicitations ont explosé avec les bruits et images incessants et notre dépendance aux smartphones et à Internet. Faut-il rester vissés devant nos écrans ou prendre l’air ?

Quel impact cela a-t-il sur notre santé mentale?


(...)