Arts et Expos

Il faut de l’audace, une rare force d’indépendance et une vision historique pour organiser aujourd’hui une exposition, sans star du top mondial, consacrée exclusivement à la peinture actuelle belge et américaine. Le défi, lancé par le galeriste et historien de l’art américain Roberto Polo installé depuis onze ans en Belgique, a été relevé par l’historienne de l’art américaine Barbara Rose.

Son exposition "Painting after Postmodernism" qui réunit plus de 250 œuvres, majoritairement de grand format, de huit peintres américains et de huit peintres belges, se présente tel un manifeste célébrant une peinture généreuse, ouverte, inventive et expressive, imaginative, plus vivante et puissante que jamais. L’expo qui sonne le tocsin pour une reconsidération du champ pictural insiste sur l’apport de la tactilité.