Arts et Expos

Une exposition mettant en lumière l'héritage musulman en Europe a pris ses quartiers dans les anciens ateliers Vanderborght, rue de l'Écuyer à Bruxelles. "L'Islam, c'est aussi notre Histoire! ", conçue par le Musée de l'Europe et Tempora, à qui l'on doit notamment "Dieu(x), modes d'emploi", est accessible ce vendredi et jusqu'au 21 janvier. Les responsables de l'exposition semblaient soulagés jeudi à la veille de l'ouverture au grand public. Outre quelques difficultés logistiques, la programmation de l'exposition a été mise à mal.

"Nous l'avions programmée l'an dernier, juste après les attentats. Il nous a semblé alors qu'elle serait peut-être difficilement reçue en raison d'une blessure encore trop vivace", a expliqué Benoît Remiche, patron de Tempora. "Nous avons laissé passer du temps afin que l'exposition puisse être mieux accueillie."

Le contenu revient sur les traces laissées par la civilisation musulmane sur le sol européen en 13 siècles. Il ne s'agit pas d'une exposition sur la religion islamique, assurent ses concepteurs, même si la présence de l'islam en Europe est abordée.

Trois héritages sont présentés: l'arabe, l'ottoman et le colonial. Chacun de ces héritages s'appuie sur une installation scénographique représentative: une bibliothèque imaginaire pour l'héritage arabe, l'univers d'une tente dont le décor est signé Isabelle de Borchgrave pour l'ottoman, et l'évocation d'un quai portuaire pour l'héritage colonial.

Le premier étage des ateliers accueille un espace consacré à la période contemporaine. Par le regard d'artistes engagés, l'expo évoque les grands questionnements que soulève la coexistence des musulmans et des non musulmans en Europe aujourd'hui.

L'histoire de l'imbrication des civilisations européenne et islamique a été "tantôt violente et tantôt pacifique, mais toujours riche d'influences mutuelles", soulignent enfin les organisateurs.