Vodoun, portraits d'initiés

Jean-Marc Bodson Publié le - Mis à jour le

Arts et Expos

Depuis une trentaine d'années, Jean-Dominique Burton arpentait les routes d'Asie d'où il envoyait de temps en temps des nouvelles sous formes de livres photographiques. Dorénavant, il faudra compter sur celles qu'il enverra du continent africain, puisqu'il semble être retourné aux rêves qu'il nourrissait, enfant, en visitant le musée de Tervuren : "C'est sûr, je voulais devenir Tintin."

Lorsqu'il apprit en 2003 que le Musée royal de l'Afrique centrale allait se transformer profondément, il conçut le projet d'un grand livre d'images qui fixerait ses souvenirs. Celui-ci vient de sortir de presse. Presque une bande dessinée déroulant la visite du quidam et donc, comme l'écrit Roger Pierre Turine dans la préface, la vision "d'une réserve naturelle fantasmée" par les Belges.

Après le Burkina Faso où il a photographié les rois pour les présenter ensuite en majesté, tant dans le pays "des hommes intègres" que chez nous (voir ci contre), il est allé au Bénin où il s'est intéressé au Vaudou.

Spiritualité

Ce travail nous avait déjà valu voici quelques mois un album particulièrement soigné. Il est vrai que ce photographe-là se double d'un photograveur particulièrement expérimenté. On se souvient toujours de ses livres (" Ecorces", " Masques et traces", "Semois, les derniers planteurs"), parce qu'ils nous convainquent aussi par une superbe impression. Et celui-ci n'échappe pas à la règle. Consacré aux prêtres vaudous du Bénin, il détaille avec finesse tout autant leurs visages que les déités Vodoun qui leur sont attachées. Complice de ce projet par le biais de sa fondation, Marie-Cécile Zinsou précise : "Les Vodounons du Bénin ont voulu que ces photographies existent : saisissants portraits et représentations uniques des Vo douns. Les raisons qui les ont inspirés sont un mystère qui est leur mystère. Cette rencontre, dont ils ont pris le risque, et dont ils éprouvent la fierté, n'est ni anodine ni contingente. Elle confronte une spiritualité puissante, savante et ancienne à tous les publics d'aujourd'hui, grâce à l'art le plus actuel."

L'ensemble de ce travail - outre que la Galerie Fifty One à Anvers en propose un aperçu - a déjà été présenté à la Fondation Zinsou de Cotonou et ensuite, en plein air dans la ville. Succès énorme, semble-t-il, avec plus de 100 000 visiteurs.

Impénétrables

Au Botanique, tant au Museum que dans les serres, les diptyques présentés en très grands formats de toile associent chaque fois un portrait d'initié en noir et blanc et son dieu en couleur. D'une part donc des visages humains impénétrables (comme bien souvent en photographie), des vêtements qui nous parlent peu et un environnement assez effacé. D'autre part, des objets en couleur qui se taisent obstinément aux regards des étrangers, mais qui suscitent par là un surcroît de sentiment d'étrangeté en phase avec nos à priori sur le Vaudou. Reste que chacun de ces arrangements sacrés peut faire penser à ceux - tout aussi sacralisés dans notre société - des installations de l'art contemporain. Démunis devant ces présences qui leur échappent, les visiteurs se raccrocheront sans doute à des références courrant de l'Arte Povera à Johan Muyle.

Ce que souligne par ailleurs en d'autres termes Marie-Cécile Zinsou : "Ame d'un peuple, force de sa diaspora, le Vodoun se donne à voir ici, sans profanation mais sans révélation. Dans sa grandeur et dans son mystère." De quoi, par l'esthétique, passer au-delà des clichés d'un Vodoun animiste, voire de sorcellerie, que le Brésil ou Cuba nous ont fait passer. De quoi percevoir le mystère d'une religion ancestrale qui avait repris les dieux de l'Egypte et même ceux de la Grèce.

"Vaudou", photographies de Jean-Dominique Burton Bruxelles, Botanique, rue Royale, 236. Jusqu'au 4 mai, du mercredi au dimanche, de 12 h à 20 h. Anvers, Galerie; Fifty One Fine Art Photography, Zirkstraat, 20. Jusqu'au 21 juin Livres : "Souvenirs d'Afrique" de Jean-Dominique Burton, préface de Roger Pierre Turine. Editions 5 Continents, 35 € "Vaudou/Voodoo/Vudu" de Jean-Dominique Burton, préface de Marie-Cécile Zinsou, Editions 5 Continents, 55 € "L'allée des Rois, Chefs traditionnels du Burkina Faso" de Jean-Dominqiue Burton, Snoeck Ed., 2006 : 35€

Jean-Marc Bodson

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    La collection Vanhaerents ouvre son riche dépôt fascinant

    Chaque fois qu’on retrouve la collection de Walter Vanhaerents installée en plein Bruxelles on se dit qu’il est ici le musée d’art contemporain réclamé déjà par Marcel Broodthaers il y a 35 ans mais jamais réalisé. La collection Vanhaerents est la ...

  2. 2
    Le Belge Chris Dercon dirigera le Grand Palais

    Nomination prestigieuse et délicate à Paris pour le Belge, ex-directeur de la Tate Modern. Le conseil des ministres français a nommé ce mercredi matin le Belge Chris Dercon à la présidence du Grand Palais-Musées nationaux à Paris: un ...

  3. 3
    Vidéo
    Record pour un tableau de Magritte: voici le montant auquel "Le principe du plaisir" a été vendu à New York

    Un tableau de René Magritte, adjugé 26,8 millions de dollars, a nettement battu lundi le record aux enchères pour le peintre belge, lors d'une vente de la maison Sotheby's au deuxième jour des enchères d'automne de New York. "Le principe du plaisir" ...

  4. 4
    Nos chefs d’oeuvre du Moyen-Age mieux protégés

    L’exposition se termine par un mur entièrement couvert de 900 photos. Ce sont quelques-uns des trésors du Moyen Age volés dans nos églises et autres lieux. Une perte irréparable. Pour mieux protéger nos chefs d’oeuvres et empêcher qu’ils soient ...

  5. 5
    Pari risqué mais réussi pour Independent Brussels

    La foire d’art contemporain bruxelloise se visite au Vanderborght. La foire d’art contemporain d’origine américaine implantée à Bruxelles a décidé de se décaler par rapport à la période printanière d’Art Brussels et des foires satellites de ...

cover-ci

Cover-PM