Arts et Expos

En Belgique

Closing time

Le musée des Beaux-Arts à Anvers profite du fait que son musée sera fermé pendant trois ans à partir d’octobre pour aller plus loin, d’une manière convaincante. Il a demandé au peintre flamand Jan Vanriet de réorganiser de fond en comble l’accrochage des collections permanentes en y mêlant ses propres tableaux. L’artiste a mélangé les époques, faisant côtoyer parfois primitifs flamands et abstraits du XXe siècle. Et il y a ajouté 175 de ses œuvres significatives de quarante ans de travail. Une manière neuve de voir les chefs-d’œuvre du musée et de découvrir un peintre actuel. (G.Dt.)

"Closing time", au musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, jusqu’au 3 octobre, du mardi au samedi, de 10 à 16h45 (jusqu’à 17h45 le dimanche). www.kmska.be

Le fleuve Congo

La nouvelle exposition du musée de l’Afrique centrale à Tervuren est consacrée au fleuve Congo. Photos, vidéos, objets rares, objets coloniaux et témoignages se succèdent. Pour parler de tous les aspects du fleuve et des habitants qui habitent sur ses berges. On remonte aux sources du fleuve, on étudie sa faune. On voyage de la pêche et ces grands filets coniques des chutes Stanley, aux bonobos si malins, en passant par la découverte de curieux cercueils en pirogues, de pagaies multiples ou de likembés (instruments de musique). Un beau parcours avec des objets superbes sortis des richissimes collections du musée. (G.Dt.)

"Fleuve Congo. 4 700 km de nature et culture en effervescence", jusqu’au 9 janvier au musée d’Afrique centrale à Tervuren.

"One Shot" et buts !

Ça chante, ça hurle, ça shoote : fête du foot et des arts contemporains au BPS22. Pas besoin d’être fan : art et sport, cul et chemise, c’est la vie qui transpire avec ses aléas, ses traquenards, ses dérives sociales, ses registres politiques, économiques, sociaux. Réflexion et mise en abyme : le foot au quotidien. Images, sons, couleurs : du jeu plein la tête. Et des têtes d’affiche, du foot et des arts, de Zidane et Pelé ou Ronaldo et Drogba à Walter Swennen, Mounir Fatmi, Pascale Marthine Tayou, Wim Delvoye ou Jean-Pierre Ransonnet. Peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations. (R.P.T.)

BPS22, Université du Travail, 22, boulevard Solvay, Charleroi. Jusqu’au 11 juillet, du mercredi au dimanche de 12 à 18 heures. Catalogue. Info : 071.27.29.71 et www.bps22.hainaut.be

Le symbolisme en Belgique

Foisonnante expo sur "Le symbolisme en Belgique" au musée des Beaux-Arts. De Rops et Khnopff à Delville, Minne et Spilliaert, un monde étrange et un art complexe, précurseur mais aussi primitif. Un mélange d’audace et de conservatisme, d’archaïsme et d’intellectualisme, de fulgurance et d’ésotérisme. Une exposition parfois inégale ou trop touffue, mais qui démontre brillamment que le symbolisme fut particulièrement riche et créatif en Belgique. (G.Dt.)

"Le symbolisme en Belgique" jusqu’au 27 juin, au musée des Beaux-Arts de Bruxelles. Info : 02.508.32.11.

Vandercam grandeur nature

A Mons, 200 œuvres - peintures, sculptures, photos, dessins, lithographies, céramiques - pour une démonstration épatante. Le plus bel hommage jamais rendu à Serge Vandercam (1924-2005). Une mise en exergue réussie grâce aux recherches, convaincantes et animées de la jeune Camille Brasseur, commissaire discrète et enthousiaste, qui a réussi à regrouper une belle somme de chefs-d’œuvre trop oubliés. Les jalons essentiels d’un parcours musclé, audacieux, unique et bien vivant. (R.P.T.)

BAM, 8, rue Neuve, Mons. Jusqu’au 29 août, du mardi au dimanche de 12 à 18 heures. Catalogue très documenté. Info : 065.40.53.30 et www.mons.bam.be