Cinéma Nos critiques cinéma ont élaboré leur TOP 10 des films de l'année. Deux se retrouvent dans toutes les sélections et remportent donc, à l'unanimité de la rédaction ciné de La Libre, le trophée de 'meilleur film de l'année'.

The Artist, évidemment: le film muet, noir & blanc, mettant à l'honneur Jean Dujardin et le cinéma de Chaplin remporte tous les suffrages. Michel Hazanavicius a pris des risques. Il ne le regrette sans doute pas. Nos critiques lui attribuent 4 étoiles.

Deuxième film plébiscité par nos trois critiques cinéma, Fernand Denis, Alain Lorfèvre et Hubert Heyrendt: "We need to talk about Kevin", qui mérite 3 étoiles. Lynne Ramsay offre un rôle à sa hauteur à Tilda Swinton.

Voici la critique des films, encore en salles.

The Artist **** "Comment réussir un film muet aujourd’hui ? Michel “OSS 117” Hazanavicius a relevé le défi au-delà des espérances. En racontant le malencontreux destin de Georges Valentin, star du muet, qui ne croit pas du tout au parlant, il réussit, avec le talent de Jean Dujardin et de Bérénice Béjo, le film le plus tonique, le plus grisant, le plus euphorique de l’année. 100 minutes de magie du cinéma. 1h40

We need to talk about Kevin *** Quand le courant ne passe pas entre une mère et son enfant. Lynne Ramsay explore la face cachée, obscure, de l’instinct maternel : l’instinct de culpabilité. La réalisatrice de “Ratcacher” empoigne ce sujet provocant au moyen d’un faux film de genre et d’une mise en scène ébouriffante. Avec l’extraordinaire Tilda Swinton et d’une révélation : Ezra Miller. Un des grands films de 2011. 1h50