Cinéma Les gendarmes disparus, leurs épouses aussi, qui reste-t-il de l’aventure ?

Avec le décès de Claude Gensac, c’est encore une petite partie de l’âme des Gendarmes qui s’est envolée. Du casting de 1964, il ne reste plus grand monde. Les hommes en uniforme s’en sont allés, le premier, de Funès, en 1983. Il était d’ailleurs déjà très malade lors du tournage du dernier opus, Le gendarme et les gendarmettes… Sa troupe lui survivra de longues années. Guy Grosso (Sarrazin de son vrai nom) s’éteindra en 2001, Jean Lefebvre en 2004, Michel Modo (Michel Goi) en 2008, Christian Marin en 2012 et Michel Galabru en janvier 2016. Même Madame l’adjudante Gerber, incarnée par Nicole Vervil, nous a quittés en 2005.

Parmi celles et ceux qui ont vécu l’aventure, il reste aujourd’hui deux femmes. L’une était la fille de Cruchot. L’autre une nonnette un peu folle, qui pétaradait au volant d’une 2CV tout terrain. Toutes deux ont pris, depuis longtemps, leurs distances avec le monde du cinéma.

La première, Geneviève Grad, si elle a gardé de bons souvenirs de son père de cinéma, est sorti des (trois) tournages complètement lessivée. "Après Le gendarme se marie , j’ai réalisé que je n’avais pas pris de vacances depuis douze ans", confiait-elle… en 1993 à Télé 7 Jours. "Ce métier était en train de m’user nerveusement, il était temps que je me mette au vert". Ce qu’elle fait, dans le Gers, où elle rencontre Igor Bogdanov, dont elle a un fils, Dimitri, en 1976. Jusqu’en 1983, on la verra encore de temps en temps à la télévision et au cinéma. En 1977, elle tourne même dans un film un peu érotique, Flash Love.

Assistante de production à TF1, antiquaire, Geneviève Grad s’est enfin installée à Vendôme, dans le Loir-et-Cher, où elle a épousé l’architecte Jean Guillaume. Pendant des années, avec Annie Chaplin, elle a organisé des événements culturels pour sa ville d’adoption. Aujourd’hui encore - elle a 72 ans -, il n’est pas rare de la voir siroter son café sur une terrasse à la belle saison. "Elle bavarde volontiers mais n’aime pas qu’on revienne sans cesse sur cette période de sa vie", nous confie une des responsables de l’office de tourisme de Vendôme. "Elle estime avoir fait tant d’autres choses…"

France Rumilly - alias Sœur Clotilde - a elle aussi changé de cap après la fin de la série des Gendarmes. On l’a encore vue au théâtre, notamment dans une pièce de Françoise Dorin. Sa dernière apparition au cinéma remonte à 1986, dans Twist again à Moscou. Depuis, entre Paris et Chamonix, la comédienne de 77 ans consacre son temps à sa famille, sa fille et sa petite-fille. En 2012, Laurent Delahousse l’avait conviée sur le plateau d’ Un jour, un destin , dans une émission consacrée à de Funès. Face à elle, Claude Gensac. Les deux femmes ne s’étaient plus revues depuis Le gendarme en balade… quarante ans plus tôt.

Enfin, bon pied bon œil , celui qui fut l’amoureux de Nicole Cruchot dans Le gendarme de Saint-Tropez, Patrice Laffont, a renoué avec son métier de comédien après avoir, pendant des années, animé une multitude de jeux télévisés. Ce 25 décembre, sur France 2, on a pu le voir dans Un chapeau de paille d’Italie, au côté des stars de la chaîne publique.

© DR