Cinéma

Ça commence d’ailleurs dans un cimetière, où se retrouvent quatre frères (Patrick Bruel, Pascal Elbé, Eric Caravaca et Mathieu Delarive) moins un (Vincent Elbaz). Ce dernier, vilain petit canard, est en cavale sur la Canebière, où il a eu le tort de flouer un gitan mafieux et cramé du bulbe. Les ennuis remontent jusqu’à Paris, avec, dans leur sillage, une vieille histoire de famille. On le sait : pas de grand pardon chez Alexandre Arcady, qui a l’art d’en faire des tonnes dans le méli-mélo familial - avec coup de sang méditerranéen, traditions séfarades et grand banditisme en prime. C’est un genre en soi, si, si, et tout y est : le grand frère paternaliste (Bruel), le cadet intello (Caravaca), la reine-mère (Françoise Fabian), la belle-fille goy (Caterina Murino) Et c’est grandiloquent, appuyé, téléphoné et mal joué.

Réalisation et scénario :Alexandre Arcady. Avec : Patrick Bruel,Pascal Elbé, Vincent Elbaz 1h57.